Bien régler mon siège de bureau : j'adopte les bons réflexes !

Une bonne installation au poste de travail est essentielle pour éloigner les troubles musculo-squelettique (TMS). Et cela passe tout d'abord par un bon réglage de notre siège de bureau.

Aujourd'hui, le nombre de foyers français équipés d'un PC ou d'un ordinateur est en hausse constante. Parallèlement, l'informatique a envahi la vie professionnelle dans presque tous les secteurs d'activité et ce phénomène ne fait que s'amplifier.

Chaque individu passe en moyenne environ trois heures par jour devant son ordinateur (source Insee). Nous sommes tous concernés. Pour ma part, je suis plus proche des 8 heures quotidiennes, et je dois avouer que j'ai régulièrement des tensions qui s'installent dans la nuque, voire dans toute la colonne vertébrale.Attention : une bonne installation au poste de travail est essentielle pour éloigner les troubles musculo-squelettique (TMS). Et cela passe tout d'abord par un bon réglage de notre siège de bureau.

Je règle la hauteur d'assise

Pour trouver la hauteur d'assise qui correspond à votre morphologie, procédez ainsi :

  • asseyez-vous confortablement au fond du fauteuil,
  • le bas de votre dos épouse votre dossier,
  • vos pieds sont posés à plat au sol,
  • utilisez le vérin pour obtenir une flexion de vos genoux de 90°,
  • vos avant-bras reposent sur votre plan de travail. Le cas échéant, vous pouvez   avoir recours à un coussin de siège ou à un repose-pieds.

Bienfaits : dans cette position, votre retour veineux s'effectue pour le mieux et votre bassin reste stable.

Je règle mon dossier

  • La hauteur : la plupart des dossiers de siège présente une courbure. Jouez sur la hauteur du dossier pour positionner ce renflement au niveau de votre lordose lombaire naturelle. Il existe des coussins de dossier qui accentuent le maintien.
  • L'inclinaison : faite-la varier en fonction de votre tâche de travail. Peu ou pas incliné, le dossier vous soutiendra lors de moment d'écriture au clavier ou de dessin sur table. Plus incliné, il permet de soulager votre colonne lors de discussion téléphonique ou lors d'instants de réflexion.

Bienfaits : un dossier bien réglé à votre morphologie assure le maintien de la colonne vertébrale.

J'accorde de l'importance aux options

  • Les accoudoirs : le réglage parfait est obtenu lorsque vos épaules sont détendues, vos avant-bras reposent sur les accoudoirs et vos coudes restent fléchit à 90°.Si votre siège n'en possèdent pas, vos avant-bras peuvent trouver appuis directement sur le bureau avec les mêmes repères anatomiques.

Bienfaits : cette position permet de soulager les tensions exercées sur la région cervicale.

  • L'embase : préférez une embase mobile à 360° et possédant des roulettes sur un sol carrossable. Il est possible d'ajouter un tapis de roulement sous votre siège si votre sol n'est pas adapté (moquette par exemple).

Bienfaits : les roues apporteront une mobilité dans votre espace de travail. Votre colonne vertébrale subira d'autant moins de mouvements de torsions et de vrilles.

  • L'appui-tête : son réglage doit permettre d'aligner votre tête, vos épaules et votre dos, lorsque vous êtes au contact de votre dossier.

Bienfaits : l'appui-tête peut soulager des tensions sur la région cervicale. Attention : mal réglé, il peut s'avérer inutile voire être à l'origine de cervicalgies.

Pour aller plus loin

Je vous invite à faire appel à un ergonome ou à un ergothérapeute. Ces professionnels analyseront avec vous votre environnement de travail, votre état de santé, les tâches à effectuer. Ils détermineront alors avec précision votre besoin pour choisir un siège de travail.

Les cookies assurent le bon fonctionnement du site, en continuant la navigation vous acceptez leur utilisation.