Le régime « sans résidus strict »

Mutuelle des scop et des scic
02/06/2021
MARIE-MAGDELAINE Cécile (Diététicienne) • Equipe Offre Prévention de la Mutualité Française

Le régime sans résidus est monotone mais également anorexigène ; à long terme, des carences en vitamines et minéraux s'installeraient. Dans la mesure du possible, il doit être élargi  le plus tôt possible.

Dans le cadre d'une hospitalisation, c'est le médecin qui décide de mettre en place ce régime et de l'élargir progressivement. A la maison, vous pouvez l'utiliser en cas de fortes diarrhées afin de soulager l'intestin et stopper la diarrhée. Mais dès que le transit s'améliore, vous pouvez alors appliquer un régime "pauvre en fibres irritantes" puis passer progressivement à une alimentation dite normale.

Son principe est simple mais « tristounet »

On supprime tout aliment qui engendre des résidus, c'est à dire :

  • TOUS les légumes CRUS et CUITS (même en potage)
  • TOUS les fruits CRUS, CUITS, au sirop (même sous forme de jus)
  • Les confitures et marmelades
  • Les céréales non raffinées (riz complet, céréales gourmandes, Muesli...)
  • Les marrons, châtaignes et la crème de marron
  • Les légumes secs (lentilles, haricots rouges et blancs, flageolets, pois cassés, pois chiche...)
  • Les « légumes » utilisés comme condiments (câpres, cornichons...)
  • Les herbes aromatiques si elles sont conservées après cuisson dans le plat
  • Les oléagineux (noix, noisettes, cacahuètes, olives, pistaches, noix de cajou...) et les aliments qui en contiennent (ex: chocolat aux noisettes) ; la pâte d'amande
  • les viandes trop tendineuses
  • les graisses cuites (qui accélère le transit)
  • TOUS les aliments qui provoquent « des gaz » et/ou un inconfort digestif

 

.il reste donc peu de choses, vous voyez pourquoi je vous parlais de monotonie et de risque de carence !

La pomme de terre peut occasionner des gaz, tout comme le pain frais, le lait chez certaines personnes peut aussi être mal toléré : ils seront donc aussi supprimés, mais uniquement pour les personne « sensibles ».

Les charcuteries grasses (pâtés, saucisson, rillettes...),  les fritures, la crème fraîche et les sauces grasses telles que la mayonnaises peuvent être mal tolérés (bien souvent ces produits « ne font pas envie »). En cours d'évolution du régime « sans résidus », les crustacés sont aussi autorisés mais je doute que l'on ait envie de crabe ou de crevettes dans de telles circonstances.

Il nous reste donc, pour faire un festin ….

Produits laitiers :

  • Le lait, les yaourts, le fromage blanc et le petit-suisse si le lactose est toléré.
  • En principe, tous les fromages sont autorisés, mais les fromages « fermentés », les « bleus » (à pâte persillée), les fromages à goûts forts (un petit Munster !), ne sont guère acceptés. Bien souvent ce sont les fromages à pâte pressée cuite (ex : gruyère ou emmental, Comté) et non cuite (ex : Edam, Gouda...) qui sont le mieux tolérés ; la crème de gruyère a son petit succès.

 

Viande/poisson/œuf :

  • En principe, toutes les viandes sont autorisées, mais pour un confort digestif, on privilégie les viandes maigres sans sauce grasse.
  • Le jambon blanc découenné dégraissé.
  • Les œufs de poule.
  • Tous les poissons sont autorisés mais il est préférable, pour commencer, d'éviter les poissons à goût fort (ex: la sardine ou le maquereau).

 

Féculents :

  • La semoule de blé, les pâtes raffinées, la pomme de terre (sans la peau), le riz blanc, le tapioca, la farine blanche et la maïzena.
  • le pain blanc, les biscottes « ordinaires » (sans céréales complètes), le pain de mie sans compléments (pas de pains « spéciaux »), le pain brioché ou viennois.

 

Les matières grasses :

  • Le beurre et les huiles peuvent être consommées en quantité normale.
  • Les sauces non grasses.

 

Produits sucrés  (en quantité « convenable »!) :

  • Les biscuits (sans céréales complètes) type biscuits à la cuillère, biscuit de Savoie, « petits beurres », les pâtisseries sans fruits (qu'ils soient frais ou surgelés, en compote, secs, oléagineux, confits, au sirop), la meringue.
  • Le miel, les gelées de fruits, les bonbons, les caramels (natures), le chocolat (nature), les glaces et sorbets sans morceaux de fruits.

 

Boissons :

  • Les eaux plates de préférence (les gaz peuvent apporter un inconfort digestif).
  • Le café léger, le thé léger, les tisanes.
  • Le sirop (= produit sucré).

 

Les modes de cuissonPrivilégier les cuissons sans matières grasses ; si on souhaite en ajouter, ce sera en petite quantité et en fin de cuisson (de préférence un peu d'huile). Vous utiliserez donc des cuissons à l'eau, à la vapeur, en papillote, au micro-ondes (pour le poisson uniquement et à basse température – les autres produits sont trop dénaturés), grillé, cuit à la poêle sans ajout de matière grasse.

 

Un dernier mot : régime à abandonner dès que possible !

Satisfaits ! Ils nous recommandent

Une mutuelle qui répond à vos questions dans la journée, c'est estimable, la mutuelle des scop.
CG SCOP  Mutuelle des Scop

Confédération Générale des SCOP

J’attends de la mutuelle qu’elle soit à la fois humainement toujours au plus près des besoins des personnes...

logo

Librairie Les Volcans

Nous avons naturellement orienté nos recherches vers de vraies mutuelles et notre choix s'est porté vers la Mutuelle des Scop.

logo

COOPANAME

Le nouveau contrat permet d’avoir des garanties santé supérieures au contrat précédent pour des prix équivalents.

Vous souhaitez adhérer à une vraie mutuelle et bénéficier de conseils et de garanties personnalisées !

Besoin de plus d'infos ou d'un devis sur mesure ?

01 42 36 92 06Contactez nous !