Serge Boureau

Administrateur

Pouvez-vous vous présenter ?

Fraîchement retraité, j’ai passé 35 ans dans le mouvement des SCOP. Très jeune, j’ai été séduit par le monde coopératif et par cette idée d’entreprendre autrement. En 1986, j’ai co-créé Macoretz SCOP, dont je suis devenu PDG et que j’ai énormément contribué à développer. Aujourd’hui, Macoretz est une vraie SCOP ambassadrice en Loire-Atlantique, le territoire français où il y a le plus de SCOP. J’ai également été engagé à l’URSCOP et à la CGSCOP. Aujourd’hui, je suis président des SCOP de l’Ouest.

Vous êtes administrateur de la Mutuelle des SCOP et des SCIC depuis XXX. Quelles sont les raisons pour lesquelles vous êtes engagé ?

J’ai rejoint le Conseil d’administration de la Mutuelle quand Macoretz a adhéré à la Mutuelle en 2019. Macoretz bénéficiait d’une mutuelle du BTP de très bonne qualité, mais après avoir regardé de près ce que proposait la Mutuelle des SCOP et des SCIC, nous avons collectivement décidé de devenir adhérent. Personne aujourd’hui ne ferait retour en arrière.

Qu’est-ce qui fait la force de la Mutuelle ?

La Mutuelle est très bien gérée par une bonne équipe. Elle est réactive et très compétitive, notamment grâce à son rattachement à Harmonie Mutuelle. Par son histoire, elle est solide financièrement : ce n’est pas banal de posséder du foncier au plein cœur de Paris.

En tant que président des SCOP de l’Ouest, je sais que quand on crée une SCOP ou lorsqu’on transforme une entreprise en SCOP lors d’une reprise à la barre, c’est un vrai plus de proposer la Mutuelle. Et puis elle a aussi la particularité de faire de vraies propositions de complémentaire santé aux retraités des SCOP.

Quels sont les prochains défis que la Mutuelle va devoir relever ?

On ne peut pas reverser plus que ce qu’on possède : l’enjeu financier est important si on veut que la Mutuelle garde sa démarche coopérative. Elle doit continuer à grossir. Mais elle doit veiller à ne pas grossir trop vite si elle veut conserver son identité et ses valeurs.

La Mutuelle va aussi devoir accompagner les transformations sociétales. Pour cela, elle a besoin d’administrateurs dynamiques et bien formés.

Quel message souhaiteriez-vous faire passer auprès des adhérents ou futurs adhérents de la Mutuelle des SCOP et des SCIC ? 

Tant que la Mutuelle reste coopérative, jeune et dynamique, il faut y aller.

Vous souhaitez adhérer à une vraie mutuelle et bénéficier de conseils et de garanties personnalisées !

Besoin de plus d'infos ou d'un devis sur mesure ?

01 42 36 92 06Contactez nous !